PERLE

CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE DE 17 LOGEMENTS - STRUCTURE CLT / 1989 m2 / MOLENBEEK-SAINT-JEAN

Le développement du projet se situe dans le cadre du contrat de quartier « Cinéma - Belle Vue », volet 2 situé sur la commune de Molenbeek.

Le projet concerne la construction d’un immeuble à appartements composé de 17 logements passifs destinés à être loués à des familles à revenus modestes via une agence immobilière sociale.

Situation existante et à venir.

Le site est occupé par un bâtiment, composé d’un appartement situé au dessus d’un entrepôt, qui doit être démoli.Le terrain laisse actuellement apercevoir les murs aveugles des pignons voisins existants.Les constructions attenantes au projet sont anormalement basses et abritent des fonctions de type garage/entrepôt.Le logement est prédominant dans les deux rues qui forment l’angle, avec une hauteur de gabarit proche de 12m et un front bâti continu.

Le projet « Perle » apporte donc une intervention logique sur la restructuration intérieure de l’îlot et permet de retrouver un front bâti continu et structurant à partir de l’espace public.

Le projet

L’entrée de l’immeuble se fait du côté de la rue de la Perle, et profite du dégagement de la rue du Niveau pour améliorer sa lisibilité.
Elle est entièrement ouverte sur l’extérieur et protégée du vent, éclairée naturellement et donne une vue plongeante sur le jardin commun.
L’entrée des logements du rez-de-chaussée est développée du côté du jardin.
Cet espace est équipé de bancs, de plantations basses placées devant la façade arrière, d’arbustes et un parking à vélo couvert et sécurisé.
Les espaces de circulation et les accès aux appartements sont dimensionnés pour créer des lieux de convivialité.
Le programme est composé de 4 studios, dont 1 adapté aux personnes à mobilité réduite, 3 appartements 1 chambre et 10 duplex de 4 chambres.
Tous les logements sont traversant et possèdent son espace extérieur de terrasse.
Les terrasses sont développées du côté sud/est du projet, leur usage aisé participera à la vie de la rue de la Perle et de la rue du Cinéma.
Les surfaces nettes habitables des séjours, salles à manger et cuisines sont augmentées par rapport aux exigences minimum nécessaires en fonction du nombre de chambre.
L’habitabilité des logements est par ce principe également augmentée.
Les circulations des logements sont optimisées afin de dédier plus d’espace aux pièces de vie et principalement au séjour qui reçoit l’ensemble de la famille.

Outre l’aspect programmatique de logement, le projet développe une réflexion globale sur la relation entre les unités d’habitation et leurs occupants, les espaces communs et la morphologie de l’intérieur d’ilot. La vie en communauté s’organise autour et à travers d’espaces interconnectés qui tiennent compte d’éléments essentiels pour l’acomplissement de sa fonction sociale : abords et espaces induits utilisant des matériaux durables et pérennes, jardin collectif, identification / appropriation des lieux par la qualité spatiale et visuelle (lumière, vis-à-vis,...).

Le gros œuvre est réalisé en CLT (Cross Laminated Timber), ce qui a permis de monter l’enveloppe complète en huit semaines. Cette technique offre un grand nombre d’avantages, outre l’usage d’un matériau qui ne libère pas de co2 pour sa production mais qui a emmagasiné durant toute sa vie.  Le CLT supprime les ponts thermiques de la construction, il est autoportant sur de grandes portées et permet à l’architecture de s’exprimer fortement. Ce matériau peut être une source d’économie pour le maître de l’ouvrage à partir du moment ou l’on considère qu’il peut faire office de finition intérieure pour les murs et les plafonds. Le projet est en adéquation avec les préceptes d’efficience énergétique et d’éco-construction.